Exhibition view Grande Accélération

Collaboration project with Delphine Depres, 2020, espace Tilt, Renens (CH)

«Partant des données relatives à l’Anthropocène, époque où notre espèce modifie la vie sur Terre, l’installation en présente les courbes statistiques sous la forme d’un pseudo-relief montagneux. Cette structure imposante est la synthèse d’une dizaine de courbes ‘types’ représentant différentes évolutions socio-économiques et écologiques (courbe de la déforestation, courbe de la consommation d’eau, des télécommunications, de l’aquaculture de crevettet, etc.) depuis les débuts de l’ère industrielle jusqu’à nos jours. Chaque courbe est modélisée en volume et assemblée autour d’un point central pour converger vers un seul pic vertigineux.
Entre rampe de skateboard et cross miniature, La Grande Accélération transforme l’idée d’un éventuel effondrement global de notre civilisation en terrain de jeu.»

Interview à écouter sur RTS La Première, Vertigo du 14 octobre 2020, chronique de Florence Grivel: https://pages.rts.ch/la-1ere/programmes/vertigo

 

Grande Accélération, 2020, wood/sand/clay/straw ©Photos Ryen Kamkoum

Live performance, Grande Accélération, 2020, Delphine Depres and Alexandra Häberli ©Photos Ryen Kamkoum

Les immobilités fulgurantes, 2020, 3D printing ©Photos Ryen Kamkoum

 

Installation view Final Strike

Collaboration project with Delphine Depres, 2020, Festival Spielact, Geneva (CH)

L'installation participative Final Strike prend comme point de départ les courbes statistiques liées à l'Anthropocène, paradoxe d'une civilisation dans laquelle l'humanité est devenue une force géologique majeure. Modelisées en volume, ces vingt-quatre courbes deviennent autant de quilles qu'il faudra essayer de dégommer en lançant une lourde boule. Evolution des transports, de la consommation d'eau, des télécommunications ou de l'élevage de crevettes, le spectateur est invité à choisir les courbes qu'il peut renverser. En proposant de se réapproprier les données de la grande accélération de « l'impact des activités humaines sur la géologie, l'environnement, le climat et les écosystèmes terrestres, ainsi que les prélèvements de ressources naturelles non renouvelables » (wikipedia), Final Strike transforme l'idée de l'effondrement de notre civilisation en terrain de jeu.

 

Final Strike, live performance, 2020, Festival Spielact, Geneva ©Photos Ryen Kamkoum